Image-empty-state.png

Après avoir suivi des cours à l’Académie de Charpentier à Paris, et avoir fait une école de photographie à Toulouse, l’artiste franco-marocaine Farah Chaoui a bien marqué son empreinte sur la scène artistique marocaine par sa créativité. Ses travaux ont toujours été distingués par la nouveauté, la fusion et l’audace de la Marocaine à la quête de découvertes en matière de couleurs, nuances, formes et courbes. Sa peinture est reconnue pour sa généreuse contenance des couleurs, de la vivacité et de l’espoir. Elle se veut d’être une artiste capable de faire surgir un art qui lui correspond et qui reflète son image, à la fois joyeux, vivant et réceptif à toutes les surprises de l’existence. Artiste peintre franco-marocaine autodidacte, Farah utilise la peinture comme un moyen d’expression. Quand elle peint, elle s’absente du monde et se met en étroite relation avec la toile : un combat, une danse plutôt, ou rien ne laisse prévoir ce qui va sortir. Peintre chercheur, elle renouvelle sans cesse son art. Si certaines toiles font penser à l’art brut ou à l’art singulier, d’autres sont nettement expressionnistes, voire orphiques ou abstraites. Toutes sont en résonnance avec l’énergie qui traverse sa sensibilité. Farah ne peut être enfermée dans un courant précis. A travers ses expositions sur l'art urbain c'est tout un univers de personnages insolites et originaux qui s'épanouissent dans ce monde. Comme des hommes sandwichs ces figures véhiculent des messages subliminaux qu'il faut savoir déchiffrer. Sous une apparence parfois cruelle ou gothique ils expriment une grande tendresse pour l'humanité. C'est à travers eux que Farah avec pudeur nous révèle un aspect de ses propres sentiments. Chaque toile a son originalité et suscite chez l'observateur attirance ou répulsion mais pas indifférence. Elle utilise des techniques mixtes de peinture, collage et divers autres procédés. Entre le sérieux, l'émotion et l'expression d'idées fortes, l'humour reste roi. Sa démarche est instinctuelle et fluctuante. Elle passe de ses toiles grand format très colorés, à de petits formats précis comme un retour à une intimité. Sur cet espace de liberté, surgit un monde familier et magique, que permet l’encre de Chine, à travers des personnages d’une grande précision et de délicatesse. Farah a aussi une grande sensibilité visuelle au monde, qu’elle capte par la photographie. Elle étend également sa peinture aux instruments de musique depuis peu.

CHAOUI Farah

Formation - Académie Charpentier, Paris, 1985 - Ecole technique privée de photographie et audiovisuel, Toulouse, 1986 Expositions 2017 - exposition collective au museécole Massignon à Casablanca - exposition à la médiathèque de Khouribga - exposition au Centre Culturel de Bjaad - exposition au Palais des Congrès de Torre Molinos (Espagne) - exposition à la Fondation Hassan II (Casablanca) - exposition au musée ouvert d’Ait Ben Haddou - résidence d’artistes à Ait Ben Haddou - exposition collective à la galerie Al Mazar (Marrakech) - résidence d’artistes « La clé des huiles » à l’Ourika 2016 - exposition à la COP 22 : Arkane Africa - exposition pour la Biennale de Marrakech (off) - exposition à la galerie nationale de Dakar (Sénégal) - exposition collective au museécole Massignon à Casablanca - exposition au Centre culturel Atlas Golf de Marrakech - exposition à la galerie Imagine Optic : « Regards sur l’autre » (Paris) - exposition collective à la Galerie NB : « Voix de femmes » - exposition à la galerie Marie à Calvi (Corse) - exposition au Coucou à Calvi (Corse) - exposition à la galerie Noir sur blanc : « Oeuvres récentes » (Marrakech) 2015 - exposition à Dar Zagora de Marrakech - exposition au Centre culturel Atlas Golf de Marrakech - exposition collective à la galerie Noir sur blanc de Marrakech - exposition collective au museécole Massignon à Casablanca - exposition au Bab Hotel de Marrakech (encres de Chine) 2014 - exposition à la galerie Noir sur blanc de Marrakech - exposition au museécole Massignon à Casablanca - exposition collective à la galerie 126 à Marrakech - résidence d’artistes avec la fondation ONA - exposition collective à la Villa des arts de Rabat - exposition collective à la CGEM de Rabat 2013 - exposition à Montpellier - exposition à Luca (Italie) - exposition collective au Théâtre royal de Marrakech 2012 - exposition en duo avec Rita Benjelloun au Royal golf d’Anfa à Casablanca - exposition pour la Biennale de Marrakech - exposition collective au museécole Massignon à Casablanca 2011 - INVITEE D’HONNEUR des Arts en ballade à Clermont Ferrand (France) - participation à un collectif à l’Ecole américaine « l’académie George Washington » de Casablanca sur le thème « Eau claire, eau trouble » - exposition collective au Sofitel de Marrakech - exposition à la galerie villa Houda de Mohammedia - exposition à la galerie M de Rabat 2005-2010 - De 2005 à 2008 : exposition permanente à la galerie Farhana design de Marrakech - Octobre 2009 : exposition à la CGEM (Confédération Générale des Entreprises Marocaines) à Casablanca - Décembre 2010 : exposition à la galerie Alif Ba à Casablanca

Conditions générales

+212661138236

Conditions de vente

©2020 par Beaux-Arts Solidaires Maroc. Créé avec Wix.com

CHAOUI Farah.jpg