Image-empty-state.png

Mohammed Arrhioui, né le 13 Avril 1995, à Oujda. Il vit et travaille à Casablanca. éducation 2015-2019 Diplôme de L’école des Beaux Arts (département Art) L’école Supérieure des Beaux arts de Casablanca 2013-2014 Littérature française Université Mohammed Premier Oujda 2013-2014 Publicité Ecole Supérieure de Technologie d’Oujda 2011-2013 Art appliqué Lycée Mehdi Ben Barka Oujda expérience 2018-2019 Participer à La palette marocaine d’Eugène Delacroix Salé Maroc 2017-2018 Participer au FICAM dans un atelier de storyboard encadré pa Mailys voilade Meknas Maroc 2017-2018 Participation dans un atelier (l’art au service de la paix et de la tolérance) avec la presence de l’artiste Abdelah Alhariri Casablanc Maroc expositions collectives 2018 Expositions collectives a gallerie de l’école supérieure des beaux arts de Casablanca Casablanca, Maroc 2016 Expositions collectives a gallerie de l’école hassania des travaux publics Casablanca, Maroc Portfolio

ARRHIOUI Mohamed

Mohammed Arrhioui Né il y a 24 ans, en 1995, à Oujda, Mohammed Arrhioui est tout frais émoulu de l’école supérieure des beaux arts de Casablanca (lauréat 2019 avec la mention trés bien), une ville où il a élu domicile au terme de ses études pour entamer sa carrière artistique qui compte déjà plusieurs participations à des éxpositions et autres maniféstations culturelles au Maroc. Fils travail artistique se nourrit de la vie quotidiènne, pour émettre à la fois des réfléxions personnelles et des opinions diverses sur des thèmes sociologiques, psychologiques. "Mon projet de fin d’étude est au tour de la souffrance. Précisement la souffrance causée par les maladies. j’ai choisi ce sujet pour décrire avec ma propre façon de l’état physique et psychique,ainsi que la fragilité et la sensibilité que le malade vit en ce moment la. Dans les deux grands tableaux, j’ai essayé de s’éxprimer avec des morceaux de la coquille des oeufs en formant un corps d’une femme, avec l’integrassion des couleurs qui peuvent signifier l’espoir ou le désespoir.... Quand à moi , je ne souffre pas, mais la raison pour laquelle j’ai abordé le sujet de la souffrance est une cause personnelle liée à moi.Surtout après la mort de ma mère après une longue et violente lutte avec le cancer qui a duré quatre ans. En ce moment, je ne savais pas quoi faire pour qu’elle apaise un peu ses souffrances. En un temps d’impuissance, je la regarde de loin j’ ai aussi vécu chaque moment de souffrance avec elle , mais savoir que cette maladie n’a pas de remède n’a pas été facile pour moi"

Conditions générales

+212661138236

Conditions de vente

©2020 par Beaux-Arts Solidaires Maroc. Créé avec Wix.com